Retrouvez la recette traditionnelle de Pâté lorrain

Envie de déguster un bon plat du pâté lorrain, ce week-end ? Nous vous proposons de découvrir la recette traditionnelle, pour concoter soi-même le pâté lorrain. Lisez plutôt l’article.

Que savoir du pâté lorrain ?

À ne surtout pas confondre avec le pâté en croûte, le pâté lorrain est une spécialité culinaire en Lorraine, plus précisément à Baccarat. C’est l’une des plus anciennes et meilleures, pour ne pas dire la plus ancienne et la meilleure des spécialités locales, car elle est la seule inscrite dans le Taillevent, le plus ancien livre français de cuisine. Le pâté lorrain est très apprécié aux côtés du croissant ou du pain au chocolat, surtout dans la matinée. Il est essentiellement composé d’échine de porc et de noix de veau. Notons que la viande grasse du porc est préférée et celle du veau, c’est la viande blanche. Consommé très souvent avec de la salade verte, le pâté lorrain donne un arôme qui provient de la viande marinée. Suivons plutôt sa recette, la vraie, l’authentique et l’unique.

Quelle recette pour un pâté lorrain de qualité ?

Pas besoin d’être un cuisinier de formation pour concocter un plat de pâté lorrain, car la préparation est très facile. Pour quatre personnes, les ingrédients sont les suivants. Vous aurez besoin de 250 grammes de viande de porc et une quantité pareille de noix de veau. Ensuite, deux échalotes, un bouquet de persil, deux gousses d’ail, une branche de thym et un oeuf. Enfin, un décilitre de vin blanc sec et un rouleau de pâte feuilletée. Le temps de préparation est de trente minutes le jour de la préparation, et vingt-cinq minutes la veille. Quant à la cuisson, elle dure soixante minutes.

La première étape, qui naturellement doit être exécutée la veille, consiste à faire mariner la viande. Après découpage en dés et en lanières d’un centimètre environ, ajouter les morceaux dans un saladier tout en ajoutant l’ail, le persil et les échalotes. Ensuite, vous allez effeuiller de thym, le mélanger avec le vin puis saler et poivrer le mélange qui sera déposé dans le réfrigérateur pendant douze heures après être recouvert de film alimentaire. Ainsi, prend fin le travail de la veille.

Le lendemain, préchauffer le four à 200 degré celsius et egoutter la viande. Par ailleurs, il faudra ouvrir le rouleau de pâte et le déposer sur la plaque de cuisson, tout en prenant le soin de conserver sa feuille de papier sulfurisé. Disposer la farce au centre en forme de gros boudin, puis rabattre les 4 côtés en commençant par les extrémités. Enfin, badigeonner de jaune d’œuf battu, puis creuser un trou au centre pour former une cheminée et faire un quadrillage pour la décoration avec la pointe du couteau. C’est tout aussi délicat qu’impressionnant. Mettre votre pâté dans le four pour 45 minutes. Après, vous saviez bien ce qui reste à faire : déguster votre pâté lorrain tiède. Toutefois, pour parfaire votre plat, suivez les conseils des experts.

Quelques astuces pratiques

Bien sûr, le pâté lorrain n’est pas l’apanage des familles de quatre personnes. Vous n’aurez qu’à diminuer ou augmenter la quantité des ingrédients et la durée de la cuisson, selon que le nombre de bouches soit respectivement plus petit que quatre ou plus grand. Aussi, il est bon de l’accompagner d’une salade verte pour vraiment apprécier la spécialité Lorraine. Mieux, le sommelier conseil que le même vin blanc que celui de la marinade, soit utilisé le lendemain. Et parlant de vin, vous pourrez choisir ce qui vous convient le mieux entre le blanc sec et le rouge. Toutefois, dans la tradition lorraine, le vin blanc sec est prisé. En ce qui concerne le rouleau de pâte feuilletée, ce n’était pas ce qui est utilisé dans la recette d’origine. C’était donc une pâte faite maison. Mais, combien savent faire la pâte dite maison, de nos jours ? Ainsi, en lieu et place, la pâte feuilletée est privilégiée et rassurez-vous, c’est la meilleure. Enfin, il est déconseillé d’ajouter la mirade dans le pâté, car la viande doit être égouttée et ceci pour éviter d’obtenir une pâte imbibée de jus et molle après cuisson.

Maintenant que vous aviez toutes les cartes en main, que vous reste-t-il ? Se faire un bon pâté lorrain bien évidemment !