Pourquoi boire de la soupe ?

Un bol de soupe est ce que nous buvons généralement lorsque nous sommes malades. Les soupes ne nous nourrissent pas seulement, elles réconfortent et nous procurent une sensation chaleureuse en hiver. Néanmoins, manger de la soupe représente beaucoup plus qu’une simple boisson chaude.

Les bases de la soupe

Vous pouvez généralement faire une bonne soupe à partir d’une sélection de légumes comme le chou, l’oignon, la carotte, le poireau, le céleri et le navet. À moins que vous souhaitiez une soupe végétalienne, ajoutez des ingrédients tels que du poulet, du poisson, de la viande ou des fruits de mer. Les épices et les assaisonnements rendent votre soupe plus savoureuse.

Comme toute mamie vous le dira, ajoutez de l’eau jusqu’à deux doigts au-dessus des ingrédients dans une casserole et commencez à faire bouillir. Si vous voyez votre soupe se dessécher, ajoutez-en un peu plus pour qu’il mijote. Si vous voulez savoir quand votre soupe est prête, vous devez suivre les deux étapes suivantes:

  • Goutez le bouillon (soufflez dessus car il va être chaud),
  • Choisissez les ingrédients qui peuvent nécessiter davantage de cuisson et voyez s’ils sont bien cuits. La règle générale en matière de soupe est que plus elle mijote longtemps, mieux c’est.

Si vous n’avez pas forcément le temps de cuisiner, vous pouvez toujours acheter de la soupe, via un catalogue Auchan ou votre magasin préféré.

5 avantages à manger de la soupe

Ça nous réchauffe

À mesure que nous mangeons de la soupe, notre métabolisme basal augmente de 10 à 20%. Ceci est dû à un effet appelé thermogenèse et est plus commun lorsque vous mangez des protéines que des lipides et des glucides. Comme vous le savez, la chaleur passe du chaud au froid. Si vous mangez quelque chose de chaud, le corps compense cette augmentation soudaine de chaleur en amenant le sang (réchauffé) sur la peau pour le disperser. Cet effet est vraiment intéressant lorsque le corps essaie de faire monter sa température parce qu’il fait très froid dehors, ou parce qu’il essaie de combattre un agent pathogène. C’est pourquoi vous avez particulièrement envie de manger de la soupe quand vous ne vous sentez pas bien.

C’est très facile à digérer

L’art de la cuisine est l’ancienne technique par laquelle les humains, dès les temps les plus reculés, ont réussi à rendre les aliments plus digestibles grâce au feu. Quand ils ont découvert que la chaleur détruisait les microbes et que les aliments cuits «s’installaient» mieux dans l’estomac, ils savaient instinctivement ce que la science allait ensuite approuver: les techniques de cuisson sont par définition un processus de pré-digestion des aliments. Ainsi, dans les situations où notre système digestif a été affaibli par la maladie ou l’âge, nous avons tendance à préférer les aliments bouillis et la soupe.

C’est nutritif et hydratant

Nous prenons beaucoup de liquides lorsque nous mangeons de la soupe, tout en obtenant les éléments nutritifs d’une variété de légumes, d’épices et de viande. La soupe a l’avantage des jus lorsque nous nous hydratons et que nous mélangeons les nutriments, tout en conservant les fibres dans les aliments. Vous avez entendu parler des propriétés médicinales d’herbes telles que le gingembre, le curcuma, le thym et le romarin – eh bien, elles ont toutes bon goût en soupe.

La soupe est la façon dont nous consommons le plus de collagène ces jours-ci

Le collagène, formé à partir des acides aminés lysine, glycine et proline, représente un tiers de notre masse totale de protéines et a montré des avantages en termes de douleurs articulaires, d’arthrite, de renforcement des tendons et de rajeunissement de la peau. De nos jours, la principale source de collagène qui nous reste est la gélatine des bouillons d’os.

Nous aimons la soupe

Peut-être que nous trouvons cela rassurant, car, avant l’époque des réfrigérateurs, c’était le meilleur moyen de tuer les germes. C’est peut-être parce que nous l’associons à des moments où nos proches nous soignaient. Cela peut-être pour ces raisons, ou peut-être simplement parce que cela nous réchauffe et que c’est très riche.