Régime Soupe | Peut on réellement compter sur du Liebig pour une perte de poids ?

Chaque hiver c’est la même chose, après le réveillon, le « régime soupe » réapparaît ! Bien propulsé par les chaînes de TV publiques et autres magazines, il est toujours aussi populaire, lui et ses variantes, comme le fameux régime de la soupe aux choux !
Quelle que soit la variante avec laquelle il réapparait, il est toujours accompagné d’une promesse de perte de poids sans effort en aussi peu de temps que vous pouvez l’imaginer, il suffit simplement de siroter sa soupe au lieu d’un repas, ou de réchauffer une tasse chaque fois que l’envie vous prend.
Et voilà : vous perdez 5 ou 6 kg en une semaine ! Magique non ?
Les bases d’un tel régime

Voyons les bases de ce régime et si vous pouvez suivre la logique de ce plan diététique. Sachez qu’il en existe bien des variantes et je suis « tombée dans le panneau » il y a quelques années en suivant le format décrit ci-dessous :

  • Le premier jour, je n’avais le droit qu’a de la soupe et des fruits. J’avais le droit à n’importe quel fruit, sauf les bananes. Si je ne voulais pas de soupe au petit-déjeuner (un peu normal), je pouvais donc me faire une salade de fruits frais à la place.
  • Le jour 2, tout ce qui m’était permis, c’était de la soupe et des légumes, pas de fruits. Je pouvais manger autant de légumes frais, crus ou légèrement cuits à la vapeur que souhaité. Les légumes verts à feuilles sont excellents, mais il fallait éviter les pois, le maïs et les haricots, car trop « riches en sucre ». Je pouvais me « récompenser » le soir venu avec une grosse pomme de terre, un peu de beurre ou mieux encore : du yaourt.
  • Le troisième jour, c’était soupe (pour changer un peu), fruits et légumes, mais plus de pommes de terre
  • Enfin jours 4,5,6 et 7 : je n’avais le droit qu’aux bananes en termes de fruits, je pouvais en manger jusqu’ à trois grosses par jour, sous forme de smoothies avec du lait écrémé ou faible en gras. Je devais bien sûr alterner avec la soupe tant redoutée.

Le régime prétendait être pauvre en glucides avec des restrictions sur les pommes de terre, le pain, les pois, le maïs et les haricots.
Pourtant, j’avais le droit à une quantité illimitée de jus de fruits non sucrés ou de jus de canneberges, ce qui ajoute des glucides sous forme de fructose (une orange ou une pomme contiennent en moyenne 15 grammes de glucides).
Tout le monde adore ce type de régime, pourquoi ?

Cela peut sembler être la solution parfaite, car rapide, à votre problème de poids. Vous n’avez qu’à le pratiquer durant une semaine. On vous dit quoi manger, c’est plus simple que d’apprendre à choisir ses repas selon des principes nutritionnels.
Votre poids diminue vite, ce qui est très motivant !

Mais est-ce que ce régime fonctionne pour autant ?

Oui , à court terme… mais gardez à l’esprit une grande partie de la perte de poids initiale est dû à l’eau et qu’elle est souvent regagnée une fois que vous commencez à (re)manger « normalement ».
Si vous avez le droit de manger « autant que vous le souhaitez » d’un aliment, cela devient vite ennuyeux et monotone. Combien de bananes pouvez-vous manger par jour sans vous en lasser ? Ou de fruits ? Ou de riz ou de soupe ?
Rappelez-vous que la monotonie de tout régime alimentaire restrictif est la principale raison de son succès.

Avis et critiques

La majeure critique sur ce type de diète est qu’il s’agit d’un régime à court terme et qu’il ne vous aide pas à réapprendre des habitudes alimentaires plus saines. Vous « supportez » le régime pendant environ une semaine (aucun plaisir), mais que faites-vous une fois la semaine terminée ?
Vous revenez à la façon dont vous avez mangé avant et regardez de nouveau le poids s’accumuler…croyez-moi, j’en ai fait l’expérience !
Le côté positif, c’est que la soupe de légumes (maison) en elle-même est bénéfique pour n’importe quel régime. Fort pouvoir de satiété, haute teneur en fibres, cela vaut la peine de faire une grande marmite et d’en à avoir sous la main en cas de petit creux ! J’ai conservé l’habitude de me préparer des soupes dans le cadre de mon alimentation pour avoir un ventre plat !

En conclusion

Le régime soupe est un effet de mode, avec la soupe qui agit comme un substitut de repas riche en fibres à faible teneur en calories pour un, deux ou trois repas par jour et entre les repas.
Dans l’ensemble, cette diète n’est en soit pas dangereuse à pratiquer pendant quelques jours, mais n’est pas à recommander sur plus d’une semaine.
S’il fallait la noter, ce serait un 2/10 pour sa richesse en fibres. N’oubliez pas que pour une perte de poids saine et durable, la meilleure solution est une diète variée et saine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*